Nouveauté en diffusion





 

JACQUES BREYER – LE MESSAGE DE LA RESURGENCE

ET LA 7ème GRIFFE DU MAL. 

 

Pour Jacques Breyer, l’Heure décisive et l’Apothéose Adamique sont venues. Le Temps de la Récolte et de sa Sélection impartiale aussi. L’Arche des Architectures du Temps, imparti à Notre-Dame, est ouvert au Souffle de l’Époque Messianique.

 

Le Temple actuel doit permettre au Message Christique d'être appliqué sur tous les Plans, de sorte que l'Homme devienne pleinement conscient que : Tout pour lui réside dans cette Ligne Flamboyante dont il fait partie intégrante. Les Grands Missionnés Servent le Plan, assignés à des Points névralgiques de l’Histoire de l’Humanité, agissant en différents lieux et carrefours du Temps, pour la réussite du Grand Œuvre Divin : l’Élévation du Temple de Dieu.

 

Aussi, avant d’atteindre cette Mutation collective, au siècle de la Conclusion, l’Homme doit affronter sa propre décadence, sa phase de Descente contrôlée dans les Ténèbres, cette « Descente aux Enfers » de l’Humanité, livrée à la géhenne de Satan, est un Enjeu de Lumière.

 

Puisqu’il y avait de justes Mobiles pour concerner les Plans Supérieurs, en Arginy, Jacques Breyer a ouvert des Portes, brisé des Sceaux, créé une Ouverture, donné un Levain qui devait faire Monter la Pâte, engendrer un Sel qui Exhausserait la Foule crescendo jusqu’à son Terme fixé. ω.

 

Par conséquent, il a Appelé les Anciens à « Redescendre » en ces Temps d’inversion satanique de fin de Cycle : pour impulser la Lumière Blanche dans ce Combat d’Architecture et assurer le Grand Passage !... Ultime Croisade. Ultimes réincarnations Chevaleresques. Ultime Combat de Christ et de Satan.

 

L’Appel à l’Égrégore se traduit concrètement par des

« mouvements » d’Égrégores de Lumière, se concrétisant par des Réincarnations Chevaleresques, « Marquées », discrètes et efficaces, dans le collectif humain, que les Manipulations sataniques, qui "imitent le Divin" font passer pour des ovnis, quand ces "objets" volants, ovales et blanchâtres, considérés comme des « incursions d’aéronefs non autorisés ou non identifiés pénétrant dans l’espace aérien », évoluant à 24.000 mètres d’altitude, ayant de plus une trajectoire étrange et opérant des arrêts brusques et des virages soudains, jusqu’à s’immerger… ne sont que des phénomènes naturels terrestres d'Entités d'Egrégores et de Puissances Spirituelles Lumineuses qui se déplacent dans l'Aura de notre Mère Terrestre.

 

Dès lors, en-Haut, des « mouvements » d’Égrégores se sont mis en meut, telle une « Cathédrale », flottant dans le Plan Subtil de Notre-Dame.

 

L’Aura mobile des Égrégores n’est autre que des ovoïdes Lumineux, des « Feux en Dieu » en forme de « soucoupes » volantes, des Conglomérats psychiques à densité variable, avant tout : inhérents à notre Monde Terrestre, à ses Angélies, à ses Égrégores et à ceux qui, Ressuscités, les Habitent.

 

Par conséquent, le Message Templier du XXe siècle, celui de la Résurgence d’Arginy, doit nous conduire à demeurer extrêmement Lucides face à toutes ces manipulations sataniques, et à Participer, là où l’on se trouve distribué dans l’incarnation, à ce Combat de la Lumière, plus essentiel que la recherche aux trésors… La Vérité est Ailleurs, et la quête des Richesses d’en-Haut se tient avant tout, en-Bas, à partir d’autres Valeurs ! 








 

JACQUES BREYER – LE HAUT-LIEU ET L'OCTOGONE,

CLEF DES 8 BEATITUDES.

 

C'est lors de "L'Expérience d'Arginy " que Jacques Breyer fit la Rencontre avec son Octogone Opératif. Celui-ci se trouvait dans une "Chambre Haute" dans la Tour des 8 Béatitudes. 

 

Il résulta de ses Travaux Occultes une Connaissance des Lois de la Matière et de l'Esprit, régies par les Lignes de Conduction des Forces au sein de l'Octogone. Au cours de ses Contacts avec l'Invisible, il obtint des communications de Connaissance et du Dépôt grâce à la Réalisation Théurgique du Grand Sabbat des Sages. L'Unique Clef authentique de Transmission entre Ergons par-delà les siècles.

 

Le Haut-Lieu conserve la mémoire vibrante et radioactive des Œuvres de l’Adepte précédent, qui est en-Haut, et les restitue au suivant, qui est en-Bas, lorsque celui-ci rappelle par évocation les Images du Passé lors de la conduite du Grand Sabbat. Dans ce Dialogue avec Isis, l’Homme doit être Amour avec sa Mère qui le Nourrit et auprès de qui il s’Alimente pour renforcer son Vif Argent ; d’où l’Arcane du Précieux Sang, cher aux Templiers

 

Arginy est une enceinte Secrète et Protégée, un authentique Haut-Lieu en sablier, signé de la Vierge Achevée, où le Dragon attend endormi la venue d’Initiés, capables de le Réveiller. 

 

Et là, quand les Dates, le Lieu, l’Utilité, les Impositions d’une époque, l’Antériorité, le Soutien, l’Expérience, se conjuguent au cours des Opérations occultes, une Impulsion brutale vous saisit, vous inonde, telle une boule de Feu, le Signe concret du « Contact » avec le Plan Causal auquel on peut appartenir et qui se Manifeste

 

La découverte des Clefs de Conduction de l’Esprit et de ses Plexus donne

« la Signature de ce Dragon », grand Serviteur de cet Artiste, dont, en authentique Cabaliste Confirmé, il est le Cavalier qui va Chevaucher ces « Arches Elémentaux ». 

 

La découverte du Haut-Lieu qui attend, et le recours à l’Octogone, donc, à la Haute-Science spirituelle, sont les gages d’une parfaite Réussite du Théurge, pour la Conciliation des Forces au très subtil Déplacement. Harmonie, Amour, Affinité, Concordance, se conjuguent entre le Lieu, l’Opération et l’Homme, le Ciel fait le reste

 

 

Deuxième tome de cette nouvelle collection : "Connaissances Métaphysiques" dont l'objectif est de poursuivre la Transmission des Connaissances que nous a laissées Jacques Breyer, il y a 25 ans déjà...

 

52 pages, dont 13 en couleurs.

Format 14,8 x 21 cm. Relié.

ISBN  979-10-93717-18-0   –– 20 €   


 

JACQUES BREYER – LE CYCLE INITIATIQUE DE 7 ANS.

 

Jacques Breyer consacra sa vie à la Recherche et aux Expériences personnelles occultes, dont il en transmettra l’essence par la publication d’une dizaine d’ouvrages d’étude et dispensera une cinquantaine de conférences sur la Connaissance ésotérique chrétienne, issue de la Tradition Primordiale. L’objectif de cette nouvelle collection aux Editions de la Croix Bénite est de reprendre le Flambeau de la Transmission de ses « Connaissances Métaphysiques ».  

 

Cet ouvrage présente le fondement du Cycle Initiatique, une Mesure traditionnelle du Cheminement de la Lumière, déterminé par les Architectures Causales.  

 

Parmi les exigences initiatiques requises pour devenir un Chevalier confirmé, le Postulant devait vivre « en nomade », comme les tsiganes ou les rémouleurs, confrontés à des Travaux d’Affinage, et rester ainsi sept ans au service complet du Temple. Car le but était de se consciencialiser par la Rigueur dans la Lumière de Dieu.

 

C’était un devoir, une discipline de réception et un engagement essentiel, imposés par le Sentier Initiatique.

 

Toutefois, ce Postulant n'était pas obligé de se déplacer continuellement pendant ces sept années, cheminant d'un endroit à un autre, celui-ci pouvait tout à fait vivre durant ce temps dans le silence et la solitude, retiré du monde, dans une cellule de monastère, un lieu retranché sur la montagne ou dans un ermitage, voir même dans une tour comme ce fut « Réclamé » à Jacques Breyer en Arginy pour être en mesure de Recevoir la Révélation.  

 

Cette ancienne coutume du Sentier de passer sept ans dans la « Caverne » est une durée ponctuée de Forges préparatoires, dégrossissantes, dans le but d’affiner l'Ego et d’avancer sur le chemin de la Perfection ; ce sont des travaux d’Affinage qui permettent notamment de se réapproprier ce qui était déjà Possédé par « l’Antériorité », avant de se réincarner.    

 

 

Ce cycle de sept ans fait Loi. Il correspond à la propagation de la Lumière et ses Ordonnances.

 

52 pages, dont 15 en couleurs.

Format 14,8 x 21 cm. Relié.

 

 

ISBN  979-10-93717-17-3   –– 20 €   







 

JACQUES BREYER ET LA VOIX SOLAIRE

 

Cet ouvrage présente l'intégralité des textes écrits par Jacques Breyer dans la revue « La Voix Solaire », une revue d’obédience Templière, fondée par Jacques Breyer et un groupe d’amis du Sentier, publiée par l’association Histoire et Tradition de Paris.

 

Née dans le sillage des révélations templières d’Arginy et de la création de la Grand Loge Nationale Française : Opéra, Jacques Breyer publiera jusqu’en hiver 1964 un certain nombre d’articles en nom propre et sous le pseudonyme de Radour.

La Voix Solaire était composée d’un collectif d’auteurs d’excellente renommée, tels que Pierre Mariel, Serge Hutin, Jean Groffier, Jean-Pierre Bayard, Robert Mercier, Louis Arnould de Gremilly, etc… Le Directeur de la publication : Roger Belard du Plantys, l’animateur du Cercle Roger Durand.

 

Jacques Breyer a écrit dans cette Revue jusqu’en 1964, soit dans les 11 premiers numéros. Le Bibliophore s’est fixé cette base de données pour ce recueil historique.

 

Quelques citations d’articles écrits par des auteurs qui sont en consonance avec la sensibilité métaphysique de Jacques Breyer viennent étayer ce livre historique. Pierre Mariel, Jacques Duchaussoy, et Arnould de Gremilly, ponctués par des Paroles et des Pensées, glanées au fil de ces numéros : Maître Philippe, Cagliostro et Eliphas Levi, Louis-Claude de Saint Martin, Bernard de Clairvaux...

 

« Cette revue n’est pas celle d’une chapelle, mais celle d’une équipe que nous voulons former avec tous les « hommes de désir ». Le Comité de rédaction – Février 1961. L’Objectif était double :

 

1° Donner à tous le moyen d’accéder au Sentier, en exposant, expliquant, analysant tous les éléments de la Connaissance.

 

2° Engager un dialogue permanent avec tous les lecteurs, leur demandant d’écrire pour dire leurs désaccords ou approbations, sans aucun « tabou ».

 

– « Les membres d’Histoire et Tradition qui appartiennent aux milieux sociaux les plus divers, ont pour souci commun de contribuer à une actualisation de la Connaissance Traditionnelle qu’ils considèrent comme le fondement essentiel de tout progrès humain. Ils consacrent leur temps libre et leurs ressources disponibles aussi bien à des études d’ordre historique et initiatique, qu’à l’entretien ou la reconstruction de monuments abandonnés, ou encore à l’édition d’œuvres anciennes et modernes qu’ils recherchent, rédigent ou traduisent, au service de leur idéal.

 

Histoire et Tradition prête gracieusement son concours à tout groupement agissant dans la ligne de pensée solaire, et son aide à tout isolé qui s’en réclame. … Notre titre est en soi tout un programme. Il convient de ne jamais l’oublier tant c’est essentiel.

 

Jean Guehenno citait une phrase-clé : « Quiconque est de la vérité écoute ma voix ». Il citait également la « Prière au Soleil » d’Apollonius de Tyane :

«... la parole de Jésus me paraît être la définition non seulement de lui-même, mais de l’homme même, de tous les hommes. – Rendre témoignage à la vérité, c’est notre vocation et notre royauté...»

 

C’est à l’esprit de vérité « qui ne peut jamais mourir », qui est de tout temps et de tout lieu, que nous dévouons nos forces...

 

126 pages, dont 14 en couleurs.

Format 14,8 x 21 cm. Broché.

 

ISBN  979-10-93717-15-9   –– 17 €   

 

 






 

 

Cet ouvrage s’appuie sur l’œuvre de Jacques Breyer pour présenter le « Tarot des grands peintres », une imagerie qu’il a créée à partir de tableaux de maîtres de la Renaissance, du Baroque, du Romantisme et des Primitifs Flamands.

 

Ces tableaux originaux ont été retrouvés et sont ici commentés tant au niveau artistique que métaphysique.  Breyer n’a cessé de rappeler que le recours aux arts permettait de rester accessible au plus grand nombre. Par les Arts, le passé demeure. La Lumière survit, les Ténèbres disparaissent. Le Vrai s’impose avec le Temps, le Faux est balayé.  

 

Héritage du passé, le Tarot est le plus grand Viatique que l’Antiquité nous ait transmis. Au-delà de la divination de premier degré, le Tarot a une origine et une Armature métaphysique. Il est souché au Grand Arcane, une Étoile à 6 branches et à 22 segments, qui est la Clef de l’Univers, synthétisant sous une forme imagée, un Enseignement et un Chemin initiatique qui est la « Lumière » de l’Humanité.  

 

Codifiés par le « Trait », ces 22 segments sont par conséquent la source inspiratrice des 22 lames majeures du Tarot, puisqu’ils circonscrivent tout ce qui peut arriver à l’Homme. Les Nombres et les nominations traditionnelles des différentes Lames en témoignent. L’Homme est donc un Tarot vivant, un Tarot colporté.  

 

Par conséquent, le Tarot s’interprète "mediumniquement", en montant dans l'Univers Astral qui nous régit.  Dans cet ouvrage très documenté il est donc présenté la Méthode de tirage forgée par Jacques Breyer ainsi que ses Manipulations comme un Outil se voulant un Violon, pour qui saura en Jouer…

 

En réalité, c’est la densité de l’Entité qui consulte l’Oracle qui s’empare de « l’outil », consulté et consultant ne faisant qu’un couple.   Il est un fait que si l’Inde Ramique a été le foyer d’émission de cette Sagesse éternelle, il y a plus de 4000 ans avant J+C, pour la civilisation chrétienne occidentale, l’Égypte est le trait d’union le plus proche et le plus influent dans l’espace et dans le temps.

 

Cet Enseignement initiatique est donc l’Œuvre de sculpteurs, « tailleurs d’images », qui fixèrent dans la pierre égyptienne cette « roue de la vie », notamment avec les cynocéphales d’Abou-Simbel, tout un langage hermétique et sacré. Il y a une Continuité certaine entre le Livre de Thot de l’Égypte antique et l’Arbre du Thot de Jacques Breyer.  

 

Ce premier ouvrage met en lumière Le Bateleur. Quelque part, Le Fou en puissance et en devenir, l’alpha et l’oméga dans l’Arbre du Thot. Breyer a choisi pour le représenter un Arlequin, éminemment satirique et surtout porteur de Sens, lequel, sous couvert du spectacle, du déguisement, de la virtuosité, de l’habileté, de l’artifice et de la malice, s’adresse aux spectateurs de la comédie humaine pour les éclairer par l’humour et la dérision sur la Réalité.  

 

Créant aussitôt une Possibilité d’Admiration intime, voire de sentiments narcissiques, dont notre « illusionniste » n’a aucune raison de se priver pour éblouir au risque de s’éblouir – ce qui ne serait que « poudre aux yeux » et ne pourrait être, au seuil du Chemin de Transformation, que son premier Piège, sa Forge de base, une épreuve d’Illusion, dont il serait lui-même l’acteur principal – l’Arlequin qui cherche la sagesse de la Lumière et la compréhension à l’extérieur comme à l’intérieur de son univers symbolise la créativité : la création de soi par soi.  

 

Ses qualités sont la volonté face à l’inertie, le mouvement sur le Fixe, l’ardeur du feu intérieur sur l’eau stagnante, et l’idéal et la foi sur l’obscurantisme du mécréant. Portant le numéro de l’Unité, l’Arlequin–Bateleur est au commencement de tout, il contient la totalité en puissance. Il est à l’image de ce qu’il porte en lui : l’affirmation de ce Moi-Absolu par le pouvoir créateur du Point Originel qui émerge du Néant.  

 

Un livre original et dense.

220 pages, dont 63 en couleurs.

Format 14,8 x 21 cm. Broché.

Auteur : albert champeau

ISBN  979-10-93717-14-2   –– 25 €   

 



 

Version brochée  

ISBN 979-10-93717-08-1   –– 15 €.

 

Version reliée      

ISBN  979-10-93717-11-1  ––  25 €.

                     

96 pages - format 19 x 27 cm.


Nouvelle édition de Vaincre la Seconde Mort.

Livre épuisé depuis 1992 : enfin réédité !

 

Ce titre fait référence au poème hermétique de Saint Jean, tout comme aux connaissances de l'Égypte ancienne qui rappelaient les Lois du monde invisible par cette pesée des âmes, après le trépas matériel.  

 

VAINCRE LA SECONDE MORT est un avertissement sur la nécessité de respecter la nature, "Notre Mère Terrestre" et le rappel que l'homme est lié à la Terre jusque dans sa vie après la mort; d'où la nécessité de réviser plusieurs de nos consommations et de répartir plus sainement les moyens pour préserver ses chances élémentaires de survie.  

 

Un premier chapitre définit la Liberté au regard de la Loi de création, où le Créateur confirme, vertèbre et numère son Œuvre.   Le deuxième chapitre présente le symbole de la Rose ; elle est numérique ; ses Nombres, armature ésotérique de la Planète ; Arcane connu des Esséniens, ou encore de la Chine antique.   Le troisième chapitre est poétique, l'auteur, comme un troubadour, chante la vie, l'amour, et vagabonde entre rythme et images sur l'échelle du Sentier initiatique.

 

Relié  

ISBN   979-10-93717-12-8    ––  39 €

 

232 pages - format 19 x 27

 

 


Terre-Oméga

nouvelle édition !

 

Terre-Oméga est le cœur de l'oeuvre de Jacques Breyer. C’est un livre d’étude qui présente différents niveaux et tremplins de pensée, empli de subtilité et de nuances, qui, seules, se révèlent avec le temps et le travail.

 

Sa pensée argumentée et soutenue par un discours fondé sur la pure logique et la rigueur du raisonnement traite des questions fondamentales qui sous-tendent le Vivant, l’origine de l’Origine, le sens de la Vie, les Lois qui régissent le visible et l’invisible, ses Architectures, ses Nombres, ses Correspondances, les Clefs pratiques.

 

C’est un ensemble de connaissances et de réflexions, d’outils et de préceptes symboliques, qui doivent permettre à la partie spirituelle en l’homme de se transformer intérieurement, par son propre discernement, par sa propre valeur démontrée. C’est une science du vécu, une authentique science humaine de révélation de l’être. Par ces connaissances intemporelles, enracinées dans une mystique pratique et Adulte, Jacques Breyer révèle un savoir déjà en l’homme qu’il convient de faire éclore par consciencialisation, où chacun est ainsi engagé à penser son Destin.

 

 



 

Vous pouvez vous procurer nos livres dans toutes les bonnes librairies sur commande.

Distribution : SODIS.

 

 Par internet, sur les principaux sites : Chapitre.com, Decitre, Rue du Commerce, Fnac.com, Le Furet, Amazon, PriceMinister, ...
 

.. ainsi que dans notre e-boutique.

 



 

Authentique humaniste cultivant la qualité d’être, Jacques Breyer (1922-1996), écrivain philosophe, mena une vie de Recherche et d’expériences personnelles, axées sur l’élévation de la Conscience en l’homme. Parce qu’il s’est opposé au nazisme, alors qu’il avait 21 ans, il a été déporté durant la seconde guerre mondiale près de deux ans dans différents camps de concentration, dont Buchenwald. Bien qu’il en sortit avec plusieurs maladies graves, dont il conservera une fragilité et des séquelles, il consacra sa vie à transmettre une Connaissance ésotérique chrétienne, issue de la Tradition Primordiale, tout en dirigeant pendant de nombreuses années des ateliers de Recherche, et donnant de nombreuses conférences, dont les thèmes furent fondamentalement d'ordre métaphysique, ouvrant sur les enjeux de la survie spirituelle, et débouchant sur une philosophie pratique.

 

Jacques Breyer était authentiquement un homme libre, par la pensée et par les actes. Sa recherche fut totalement indépendante, c’est pourquoi il se tint toujours à distance de quelque organisation que ce soit. Dans son œuvre, le principe de liberté est fondamental. 

 

À l’instar des philosophes antiques, tels que Platon, Socrate, Pythagore, de ces penseurs du Moyen Âge et de la Scolastique, tels que Thomas d’Aquin et Eckhart von Hochheim, dit Maître Eckhart, Jacques Breyer développe une réflexion dialectique et raisonnée sur la thématique métaphysique de l’Être et sur l’Enjeu du Jeu, cette Divine Comédie… C’est un ensemble de connaissances et de réflexions, d’outils et de préceptes symboliques, qui doivent permettre à la partie spirituelle en l’homme de se transformer intérieurement, par son propre discernement, par sa propre valeur démontrée. C’est une science du vécu, une authentique science humaine de révélation de l’être. Par ces connaissances intemporelles, enracinées dans une mystique pratique et Adulte, Jacques Breyer révèle un savoir déjà en l’homme qu’il convient de faire éclore par consciencialisation, où chacun est ainsi engagé à penser son Destin.

 


 

Essai de métaphysique par albert CHAMPEAU.

 

 

Parce que l’ignorance de sa Cause métaphysique fait vivre sans raison, s’interroger est le premier devoir de l’Homme. Il vaut mieux Connaître qu’ignorer, et mourir idiot sans Comprendre…

 

Le propos de ce livre est d’ouvrir le Sens à ce qui sous-tend le Vivant et prouver à la face de l’obscurantisme que derrière les mythes et les légendes, derrière les symboles, il y a toujours une Connaissance ; il y a un message plus élevé que la Lettre des choses ; il y a la proposition d’une émancipation personnelle par le Sens.

 

Avec ce texte engagé, Albert CHAMPEAU démontre que l’ignorance est la nuit de l’être, c’est son aveuglement, l’échec duquel on ne tire aucun soleil. Sans lucidité sur sa condition humaine et sur les illusions qui nourrissent les faiblesses, l’Homme ne peut s’élever jusqu’aux cimes et vivre une possible Plénitude. Si la «nuit» porte en soi l’espoir du Vide, le pressentiment d’une aurore, elle contient sa résurrection puisqu’elle préfigure déjà la mutation. 

 

____________________________________________________________________

 

En vente partout sur commande ainsi que dans notre e-boutique

112 pages - broché - format 12 x 19 cm. 10 €.

 

                                                                                     ISBN :    979-10-93717-07-4

INTRODUCTION 

 

Il y a quand même dans le monde des êtres qui brillent plus par leur esprit que par leur argent. Ayant fait une œuvre de leur vie, ces hommes remarquables sont un peu comme des phares pour l’humanité. Je pense à certains philosophes, à certains scientifiques, à certains grands hommes d’État : tous croyaient à l’existence d’un Créateur et reconnaissaient cette Transcendance. Tous admettaient qu’une vie supérieure surplombait notre dimension.

 

Il est sûr que, de nos jours, où les forces noires engendrent un chaos généralisé, notre monde ne pourra que déboucher sur une grande Rectification. On aurait tendance à l’oublier : la Lumière a toujours autorité sur les Ténèbres. Et cette mutation brusque, annoncée depuis Mathusalem, surgira lorsque la Figure sera arrivée à saturation.

 

Dans ce contexte d’incroyance où le Mal semble l’emporter, il peut paraître un peu décalé, voire improductif, de venir parler du Divin, de Valeurs, d’Éthique et de la Connaissance ; en fait, de faire un peu curé qui prêche dans le désert quand la tendance est à la corruption généralisée et à la barbarie…

 

Maintenant, si les églises se vident, il appartient à l’Église même de s’adapter à l’Évolution, de se remettre en cause face à la maturité du collectif, et de ne plus persister dans un infantilisme et un immobilisme qui détournent les foules et retardent leur affranchissement. Toutefois, rien n’empêche de faire de la résistance, bien au contraire, même si tout semble perdu d’avance. Il y a toujours eu ces gardiens du feu, ces vestales, qui, malgré les ténèbres et malgré le désastre, continuent de briller et d’apporter de la Profondeur, du Sens, des Valeurs, justement ce qui manque le plus à notre époque. Je pense notamment au bel exemple du petit colibri amérindien de Pierre Rabhi qui, en dépit de l’immensité de l’incendie de forêt, « faisait sa part », avec détermination et courage.

 

C’est ce que chacun doit accomplir dans son environnement immédiat, là où l’on se tient dans le monde, comme tous ceux qui œuvrent dans l’ombre de la Lumière quand est née la prise de conscience du Jeu et de l’Enjeu, et que la lucidité embrase tout. Parce que l’ensemble illumine et fait reculer l’ignorance, le mensonge, le chaos. C’est ce qui aide la conscience à émerger.

 

Aussi, de nos jours, pour que les croyances évoluent avec l’Homme, il est plus que nécessaire de désocculter l’Occulte. Il convient d’expliquer, mais, cependant, tout un chacun doit quand même produire son effort personnel. Donc, à tout le moins : d’ouvrir le Sens, de commenter les symboles, pour prouver à la face de l’obscurantisme que, derrière les mythes et les légendes, derrière les paraboles, il y a toujours une Connaissance, il y a un message plus élevé que la Lettre des choses, il y a la proposition d’une émancipation personnelle, l’autonomie de pensée, la présence de la Transcendance et un Sens à la vie.

 

Ce qui doit déclencher « l’insurrection des consciences ».

 


Ouvrages déjà publiés de cet auteur.


 

 

SENTIMENT TROPICAL SUR L’INFIME, nouvelles, 2008 et 2014. Un recueil d’une vingtaine de nouvelles, construites comme des sketchs irrationnels, remplis de jeux de mots et d’élans poétiques, que se partage un sentiment d’insurrection ou d’insoumission au monde.

 

LA BÊTE A BON DIEU, roman — chants érotiques, 2010. Un roman teintés d’humour et de gouaille rabelaisienne qui met en scène, dans un décor dantesque, des personnages romanesques, submergés d’amour et dévastés par le monde obscène de l’éros.

 

VOYAGE EN ABSURDIE, nouvelles, 2013. 6 récits absolument « divins » et complètement déjantés qui renforcent, avec humour, l’idée que la transmission de la vie est « éjaculatoire ». Un voyage nulle part, si ce n’est au cœur des tabous et des idées les plus saugrenues.

 

MAMAN LES P’TITS BATEAUX QUI VONT SUR L’EAU ONT-ILS DES AILES ? 2015. Une incroyable expérience, gorgée de soleil, de Midi et de surnaturel. Un livre plaisir qui permet justement de s’envoler, en chantant Boby Lapointe ou l’Ave Maria… C’est à la fois burlesque et métaphysique.